biblioamaman

La bibliothèque c'est un lieu sacré. La pièce est remplie de livres, confortable, avec un divan et des coussins où je n'ai pas le droit de monter car je laisse - paraît-il - beaucoup trop de poils. Surtout à cette période de l'année. J'essaie toujours d'amadouer mes parents pour qu'on me laisse monter sur le divan, mais c'est peine perdue.

Lorsque j'étais tout petit, je mordillais le coin des livres qui étaient à ma portée. J'ai vite compris que si je voulais conserver le droit d'entrer dans cette pièce, je devais cesser cette habitude. Et comme c'est la pièce la plus ensoleillée de la maison, j'ai laissé un peu tranquille les livres. Maintenant, j'apporte mes jouets. Je joue tranquillement à tapoter ma balle ou à mordiller mon os, pendant que maman lit. Il fait soleil toute la journée dans cette pièce et à mesure que le temps avance, les rayons changent de place et je les suis. Ça fait bien rire maman.

Parfois, j'ai envie de calme. Je vais dans la bibliothèque, je m'asseois sur le tapis et je jappe pour que maman vienne lire un peu. Elle ne vient pas tout le temps. Pourtant, j'aimerais bien qu'elle comprenne que lorsque je jappe, c'est que j'ai envie qu'elle vienne me tenir compagnie. Ce n'est pourtant pas très compliqué!

Le soir, parfois, maman me dit: "Tu viens dans la bibliothèque Homer?". J'ai rapidement compris ce que ça signifiait. Je vais vite la rejoindre et je me couche à ses pieds. J'espère que mes ronflements ne la dérangent pas trop...

HOMER